retour au dossier

Les rendez-vous de l'histoire

Chargement du lecteur...

Culture

L'autre visite

La bataille de Louis-Philippe

Un musée historique pour Versailles, voilà le grand dessein du roi Louis-Philippe peu après son avènement en 1830. A travers les oeuvres exposées en ce lieu, il désire fédérer les français autour des batailles fondatrices de la nation. Il veut aussi promouvoir une attitude pacifique au sein de l'Europe après les guerres napoléoniennes. L'Europe oui... mais pas seulement... une exception s'est glissée dans le décor... la bataille de Yorktown, en 1781, opposant les Britanniques aux Américains - aidés des Français - et qui va sceller l'indépendance des Etats Unis. Cet OVNI, commandé par le roi en 1837 au peintre Couder, montre les préparatifs de l'attaque et les principaux protagonistes : Rochambeau, commandant des troupes françaises, Washington...et, à demi dans l'ombre, La Fayette, que Louis-Philippe a tous 3 connus. C'est volontairement que le roi a souhaité que Lafayette demeure légèrement en retrait en raison de son rôle ambigu sous la Révolution et l'Empire. Cependant, l'idée de montrer que la France a aidé des libéraux à créer un pays souverain a prévalu sur tout ressentiment. Le roi conciliateur, ne dédiera-t-il pas d'ailleurs son Musée historique à " Toutes les gloires de la France ". ? La bataille de Yorktown Peintre : Auguste Couder 1837 Galerie des batailles

Publié le 5 février 2020

00 : 02 : 00

Tous publics